Latest Scoop

"La fabrique de l'islamisme" : un rapport de l'institut Montaigne à l'épreuve du réel

L'Institut Montaigne, think tank d'inspiration libérale fondé par Claude Bébéar et dirigé par Henri de Castres, PDG d'Axa et président du comité de direction du groupe Bilderberg, vient de publier un rapport sur "la fabrication de l'islamisme" sous la direction de Hakim El Karoui (1). Cet ancien conseiller du premier ministre Raffarin et ancien directeur de la banque Rothschild pour l'Afrique et le Moyen-Orient avait déjà dirigé un rapport publié par le même institut : "Un islam français est possible", voici tout juste deux ans (2). Pourquoi ce nouveau rapport qui semble infléchir le précédent, lequel avait peut-être un peu trop rapidement donné une version commode de la possibilité d'intégration de l'islam dans la société française ? C'est précisément dans la prolongation de ce premier rapport que se situe le second, motivé par la question : pourquoi 28 % de ceux qui se déclarent musulmans en France sont-ils opposés aux lois françaises et engagés dans un processus de différenciation d'avec la société française ? Chiffre que l'on peut d'ailleurs corriger, car en regardant de plus près les réponses aux questions posées aux 5,6 % de personnes qui en France se déclarent musulmanes (10 % chez les moins de 25 ans), seuls 18 % des musulmans en France "sont favorables à la laïcité, ne formulent aucune revendication d'expression religieuse dans la vie quotidienne, qu'il s'agisse du monde du travail ou de l'école, ne souhaitent pas de nourriture halal à la cantine et sont très largement d’accord avec l’idée que la laïcité permet de pratiquer librement sa religion".

SUITE

Contrepoint

Manifestation des Gilets jaunes aux Champs-Elysées le 8 décembre 2018

Vidéos

Conférence d'Eugène Berg et de Jean de Gliniasty au Centre culturel de Russie

Notre Chaîne

Miscellany