Latest Scoop

Escalade de la terreur du régime de Kiev dans le Donbass
Il ne fait aucun doute que la responsabilité de l'escalade actuelle dans le Donbass, en contravention aux accords de Minsk 2 de février 2015, incombe au régime qui s'est mis en place à Kiev après le putsch militaire du 22 février 2014, voici trois ans, et particulièrement au président Porochenko. Il s'était pourtant fait élire dans des conditions contestables en mai 2014 sur des promesses de paix dans le Donbass dans un délai de trois semaines, alors que l'opération "anti-terroriste" avait été déclenchée par les putchistes quelques semaines auparavant. Porochenko pense ainsi pouvoir trouver une solution à une situation intérieure catastrophique causée par un échec sur le plan économique, suite à l'accord d'association avec l'UE et la rupture des liens structurels avec la Russie, et par l'échec de la lutte contre la corruption, dont il est le premier bénéficiaire, alors qu'il est devenu minoritaire à la Rada après la défection de ses alliés des partis radical et Samopomotch ainsi que celle du parti Baktivchina de Timochenko.

suite