Page principale

Latest Scoop

Les ambitions de Poutine via l’Ukraine

Les commentateurs ne cessent de s’interroger sur ce qui se passe “dans la tête de Poutine”. La récente diffusion, le 30 juin dernier Sur France 2, du documentaire de Guy Lagache “Un Président, l’Europe et la guerre” (1) donne une réponse dans l’enregistrement de l’entretien téléphonique qu’il a eu avec le président Macron le 20 février, quatre jours avant le déclenchement de sa guerre contre l’Ukraine. Lui qui n’avait cessé de clamer, depuis leur signature le 11 février 2015, qu’il n’y avait pas d’alternative aux accords de Minsk II pour régler le conflit du Donbass, il a en effet soudain révélé au cours cet entretien qu’à ses yeux le gouvernement ukrainien n’avait aucune légitimité : “Ce n’est pas un gouvernement démocratiquement élu. Ils ont accédé au pouvoir par un coup d’État, il y a eu des gens brûlés vifs, c’était un bain de sang et Zelensky est l’un des responsables” (2). Certes, ce discours est celui qu’avaient tenu les autorités fédérales russes après février 2014, où le président en exercice Ianoukovitch fut destitué par un coup d’Etat – marqué par des violences et s’appuyant sur une mobilisation populaire – au profit d’un gouvernement intérimaire dirigé par le président de la Rada – déclenchant l’opération anti-terroriste dans le Donbass contre les opposants au Maïdan. Mais en signant les accords de Minsk avec le président Porochenko, élu démocratiquement en juin 2014, Poutine reconnaissait la légitimité de ce pouvoir. De sorte que le lapsus qu’il a commis le 20 février, lorsqu’il a cité Zelensky, en dit long sur ses motivations à déclencher sa guerre totale contre l’Ukraine. Laquelle n’est qu’un prétexte pour un but beaucoup plus ambitieux : accélérer la destruction des relations internationales, à terme selon lui inexorable, pour en établir d’autres, au terme d’une période de chaos, au profit de la Fédération de Russie et de ses alliés totalitaires, tout en menaçant de recourir à l’arme nucléaire.

SUITE

Contrepoint

Les points de vue de Lev Ponomarev et Anne de Tinguy

Vidéos

Conférence de l’ambassadeur de Chine le 13/05

Livres par Frédéric Saillot

live part 2