Page principale

Latest Scoop

Russie unie : une victoire en trompe-l’oeil

Comme l’on pouvait s’y attendre, le parti du pouvoir a maintenu sa majorité constitutionnelle à la prochaine Douma d’Etat, fixée à 300 sièges sur 500, même si c’est avec une marge plus réduite que dans la précédente : 323 sièges au lieu de 343. L’autre vainqueur, symbolique, à ces élections est le KPRF (PC) qui gagne 57 sièges au lieu de 42 en 2016. N’ayant aucun élu au scrutin uninominal dans les 15 circonscriptions de Moscou, alors qu’il en escomptait “au minimum 9” (1), il a contesté les résultats dans la capitale, faisant état de falsifications dans le vote électronique, dont les résultats n’ont été donnés que le lundi 20 septembre au matin – après une nuit de recomptages fastidieux et plutôt opaques – alors que le vote “papier” dans les bureaux de vote lui donnaient la majorité après la clôture du scrutin le dimanche 19 septembre au soir. Ces meilleurs résultats du KPRF, bénéficiant d’une vague de mécontentement sur le plan social et celui de la santé, sont aussi dûs au “vote intelligent” des partisans de Navalny

SUITE

Contrepoint

Europe et Islam ; l’islam en France

Vidéos

Ancien rédacteur en chef de Vesti/Rossiya 1