Page principale

Latest Scoop

La peste et le choléra

En ces temps de pandémie, deux élections présidentielles ont récemment opéré une brèche dans le ressassement médiatique de la vaste planet-story sur “la” Covid-19, manifestant les symptômes d’un autre virus, bien plus dangereux et en partie greffé sur le premier, celui de la pseudo-démocratie néo-totalitaire. Il y a d’abord eu celle qui a eu lieu en août dernier dans ce qui a été qualifié de “dernière dictature d’Europe”, où depuis 1991 l’on s’est efforcé de préserver, plus franchement que dans les autres ex-“républiques socialistes soviétiques”, les structures de l’Etat totalitaire, la Biélorussie, puis celle dont le déroulement a commencé le 3 novembre dernier dans ce qui est généralement présenté comme le parangon de la démocratie dans le monde, les Etats-Unis d’Amérique.

SUITE

Contrepoint

Russie : vote réforme constitutionnelle

Vidéos

Perspectives européennes du coronavirus